Menu

BMW X6 contre Audi Q7

Parmi les produits phares des marques BMW et Audi, il y a respectivement la X6 et la Q7, deux crossovers absolument magnifiques. Leurs fabricants ont tous deux apporté le meilleur d’eux même dans ces voitures, et il est difficile de les départager, mais voici un petit comparatif.

La BMW X6

La dernière génération de la X6 est arrivée sur le marché en 2015, et elle a été reportée à 2019 avec un minimum de changements. BMW a infusé la X6 avec tellement de performance qu’elle a défié les lois de la physique de conduite, à tel point que BMW l’a surnommée « Véhicule d’Activités Sportives » à son arrivée en 2009. Les acheteurs peuvent choisir entre les styles extérieurs xLine et M Sport.

La xLine dispose de jantes de 19 pouces à rayons en Y, de pare-chocs supplémentaires et de bas de caisse pour un look plus robuste. La M Sport, c’est la rue, avec ses garnitures extérieures « Shadowline », sa carrosserie aérodynamique et ses jantes de 19, 20 ou 21 pouces en option. Le moteur de base est accompagné des systèmes sDrive35i et xDrive35i. Il s’agit d’un turbocompresseur jumelé de 3,0 litres à 6 cylindres en ligne, développant 300 chevaux et un couple de 300 livre-pieds. La puissance est transmise aux roues arrière par l’intermédiaire d’une transmission automatique à 8 rapports (sDrive) ou à traction intégrale (xDrive).

L’Audi Q7

Lancée en 2007, l’Audi Q7 a fait ses débuts tardivement dans le segment des véhicules crossovers qui abritait déjà des modèles comme la BMW X5 et la Lexus GX. Depuis, la concurrence s’est intensifiée avec des alternatives entièrement nouvelles ou largement redessinées comme les Acura MDX, Infiniti QX60 et Volvo XC90.

En 2019, Audi s’est efforcée à maintenir la Q7 à la fine pointe de la technologie en ajoutant de nouvelles caractéristiques de série, un accès élargi aux technologies de sécurité de pointe et de nouvelles options de jantes en alliage. Toutes les Q7 2019 sont équipées du système à traction intégrale quattro d’Audi et d’une boîte automatique à 8 rapports, bien que les acheteurs aient le choix entre deux moteurs.

Les modèles 2.0T tirent leur puissance d’un moteur 4 cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui produit 248 chevaux, tandis que les modèles 3.0T emploient plutôt un moteur 6 cylindres suralimenté de 3,0 litres développant 329 chevaux et 325 lb-pi de couple. Malgré la différence importante de puissance, les deux moteurs ont les mêmes estimations d’efficacité énergétique de l’EPA : 19 mi/gal en ville, 25 sur l’autoroute et 21 en combiné.

Les deux voitures ont donc à peu près la même puissance et le même raffinement dans les finitions. Mais leur look les différencie tout de même. Outre cela, certaines options font aussi la différence entre ces deux crossovers, mais une chose est sure, la qualité allemande elle, elle se fait bien sentir dans les deux camps.